Issu d’une famille afro-américaine de 7 enfants, Daniel Hale Williams (1856-1931) commence à travailler dès l’âge de 10 ans suite au décès de son père.
Dans un premier temps, il est coiffeur comme son père pendant plusieurs années. Toute fois, il n’oubliera jamais son rêve inavouable: devenir chirurgien. A 22 ans, il admire le travail du Docteur Henry Palmer qui deviendra son mentor. A ses côtés, il entreprend un stage de 2 ans en tant qu’assistant.
En 1880, il entre au Chicago Medical College. Diplômé, il inaugure sa propre clinique. Aussi afin de reconnaitre les talents de tous, il milite aux coté de leaders de la santé “blancs” et “noirs” pour la fondation d’un hôpital avec des médecins “mixtes”.
En1891, le Provident Hospital, le premier hôpital multiracial des Etats-Unis, voit enfin le jour.
C’est ici même que 2 ans plus tard, le 9 Juillet 1893, l’opération qui fera date a lieu: il réussit la première opération au monde à cœur ouvert . Son patient, le jeune James Cornish, qui avait reçu un poignard en plein cœur, est sauvé et survivra 50 ans après son opération. 
Dès lors, on viendra du monde entier pour voir opérer et apprendre de Daniel Hale Williams.
A la fin de sa vie, il a occupé tous les postes les plus importants dans la santé aux Etats-Unis et est honoré de toutes les distinctions.
Il meurt en 1931 léguant une partie de sa fortune à la défense des droits civiques.
Daniel H. Williams était un visionnaire et aussi un philanthrope qui n’a jamais oublié la genèse de ses combats.